BLOG

Blog de Marc. Informations, trouvailles et autres bidules sont au rendez-vous.

Raw ou JPEG?

Lorsque vous avez configuré votre appareil (car vous l'avez fait, n'est-ce pas?), vous êtes sûrement arrivé sur un menu dont la description est quelque chose du genre Qualité de l'image ou Format de l'image. Il devait y avoir certains choix, comme le poids et la qualité de l'image. Peut-être y avait-il un autre menu ou un autre choix pour enregistrer les images dans un autre format que JPEG. Si c'est le cas, vous vous êtes sûrement demandé si vous deviez prendre vos photos en ce format brut (ou raw) ou en format JPEG. Peut-être ne saviez-vous pas ce qu'était ce format et  avez décidé de laisser JPEG en place. Le second format devait fort probablement s'agir du brut (RAW). Allez chercher votre appareil pour valider, fouillez dans votre manuel. Lorsque vous aurez confirmé qu'il s'agit bien du RAW, lisez le reste du billet, il pourrait vous intéresser. Sinon, lisez-le quand même ! 

Quels sont les 2 formats?

JPEG est un format d'image utilisant une compression spécifique à celui-ci. La compression permet de diminuer le poids des images, ce qui peut être avantageux. Pour générer le JPEG, l'appareil utilisera ce que le capteur a enregistré et lui appliquera certains réglages, selon les paramètres que l'utilisateur a utilisés (ou ceux par défaut, le cas échéant). 

Quant au format brut, c'est un format propriétaire spécifique à chaque fabricant et à chaque caméra. Par exemple, les fichiers avec l'extension CR2 sont des bruts Canon, NEF est utilisé par Nikon, PEF par Pentax et RAF par Fuji.  Chaque fabricant a ses petites particularités et peut avoir plus d'une extension de fichier, selon le modèle de caméra. Le format brut représente ce qui a été enregistré par le capteur, sans traitement.

Regardons les avantages et les inconvénients de chaque format, ceci vous permettra d'utiliser le format qui vous convient le mieux.

Format JPEG: Avantages

Le format est connu presque universellement par les logiciels ayant à travailler avec des images. On peut l'utiliser dans à peu près n'importe quoi.  La photo provenant de l'appareil est déjà utilisable (si les paramètres sont les bons, naturellement). Autre avantage non négligeable, mais détesté par les fabricants de disques durs: il peut être grandement plus léger qu'une image en format brut. 

Format JPEG: Inconvénients

Le type de compression utilisé est destructeur, et si le niveau de compression est élevé, la photo pourrait avoir des artefacts. De plus, si la photo nécessite du travail en post-production, il peut être difficile, voire impossible, de récupérer de certaines erreurs car les pixels contenant l'information ont pu être supprimés lors de la compression de l'image. Autre point qui vaut la peine de mentionner: la qualité d'un JPEG sauvegardé plusieurs fois peut aller en diminuant car le fichier est compressé à chaque sauvegarde. 

Format brut: Avantages

Toute l'information enregistrée par le capteur est comprise dans le fichier. Même si le fichier est compressé, le type de compression utilisé n'est pas destructif. Et comme toute l'information est présente, on peut potentiellement corriger certaines erreurs qui auraient été impossibles à corriger si le fichier avait été enregistré en JPEG.

Format brut: Inconvénients

Le plus gros inconvénient du format brut est qu'il n'est pas pris en charge par tous les logiciels. Et même si un format est normalement pris en charge par un logiciel, il se pourrait que celui d'une nouvelle caméra ne le soit pas et que le logiciel nécessite une mise à jour pour le lire correctement. C'est un peu la même chose pour la postérité: le logiciel X pourra-t-il lire les fichiers de la caméra Y dans 10 ou 20 ans? Adobe propose d'utiliser son format DNG pour ça, mais ce n'est pas toutes les caméras qui supportent ce type de fichier. La conversion peut se faire dans Lightroom, cependant. Autre inconvénient: la photo doit absolument être traitée pour en tirer le maximum (ou même le minimum, si on veut). La plupart du temps, les photos apparaîtront plus fades que la version en JPEG si on les traite pas. Je dois mentionner que la grosseur des fichiers RAW est beaucoup plus importante que le JPEG équivalent.

Donc, on fait les photos en JPEG?

Alors, on fait des photos en format brut ou en JPEG? C'est très simple, on fait des photos dans le format approprié! Je pense que le format brut est l'idéal dans 99% des situations. Dans le 1% des situations restantes, je vous dirais que c'est pour partager rapidement des photos. Si l'appareil le permet, l'idéal serait de prendre les 2 formats en même temps. On utilise le JPEG pour le partage et le format brut pour tirer le maximum de la photo avec du traitement par la suite.

Exemples

Mon appareil Fuji X100T est configuré pour enregistrer les photos en format brut et JPEG en même temps. La raison principale est que j'aime le rendu de ses JPEG et Lightroom me donne un résultat vraiment fade au départ avec les fichiers bruts. Le JPEG me sert donc de référence pour le rendu des couleurs si prisé de Fuji. Voici donc des exemples entre les 2 types de fichiers. Les photos ont été prises lors d'une représentation du spectacle Luzia du Cirque du Soleil en avril 2016. Il est aussi important de noter que le fichier brut a été converti en JPEG, haute qualité, pour le mettre sur le blog, sinon il ne se serait pas affiché!

Photo en format JPEG générée par un Fuji X100T

Photo en format brut (RAF) provenant du X100T, interprétée par Lightroom

Trouvez-vous que la photo du haut, celle en JPEG, a plus de punch? Moi si. Je trouve que le format brut est plus fade, les bleus sont moins profonds, il y a moins de contraste. Cependant, avec un peu de traitement, et je suis un absolu débutant en la matière, on peut arriver avec un meilleur résultat (selon moi), que le format JPEG. 

Photo en format brut (RAF), provenant du X100T, interprétée et traitée avec Lightroom

Notez que j'ai essayé de reproduire le dernier résultat avec le JPEG pour ce billet et je n'ai pas réussi à le faire. Peut-être qu'une personne plus patiente ou avec plus de connaissances de Photoshop aurait pu y arriver, mais pour ma part c'est un échec. Entre autre, le dos de l'artiste était explosé dans le JPEG (car surexposé) et le fichier ne contenait plus les informations nécessaire pour le ramener correctement. La photo ci-bas vous montre la différence entre les deux dos.

La photo du haut est le JPEG et la photo du bas est le fichier brut.

Il est aussi intéressant de noter qu'il y a plus de détails dans les cheveux sur la photo provenant du fichier brut. Je n'ai pas pris la peine de faire un gros plan, mais si vous portez votre attention sur le dégradé de lumière provenant du spot (dans les photos plus haut), vous verrez que j'ai pu récupérer un peu les blancs, ce qui fait en sorte que la grosse masse blanche/verdâtre sous le spot dans la photo JPEG n'est plus là dans la photo en format brut. Le format brut peut donc vous permettre de récupérer des zones surexposées, mais il ne faut pas exagérer.

Compression et qualité ne vont pas de pair

Il faut faire attention avec la qualité du fichier JPEG. Si vous spécifiez le fichier le plus petit, la qualité sera moindre, mais vous pourrez prendre plus de photos sur votre carte mémoire. Peut-être est-ce ce que vous voulez. Dans vos photos, vous avez peut-être vu certains dégradés de couleurs bizarres, ou des lumières qui coupent trop carrées, sans nuances. Tout ça est relié à la qualité et la compression utilisées.

L'exemple ci-bas montre la même photo, sauvegardée avec les paramètres de qualité Haute, Moyenne et Basse dans Photoshop. Voyez la différence que ça peut faire.

3 différentes qualités de fichiers

Portez votre attention sur les dégradés de lumière et sur l'étoile tout le tour du spot. Possiblement que celle du bas est correcte pour un écran de 1990, mais je serais très déçu de voir cette qualité de photo sur un site web de nos jours. Pour comparaison, le fichier en haute qualité fait 922 Ko. En moyenne qualité, il fait 82 Ko et en basse, 62 Ko. Ça peut faire une grosse différence si on envoie nos données par cellulaires!

Conclusion

Pour ma part, le choix est clair, et c'est en format brut que mes appareils sont configurés. Mon Fuji est toujours configuré pour les 2 types de photos, ce qui me donne le meilleur des deux mondes, mais en consommant beaucoup plus d'espace sur mes cartes mémoire. C'est un compromis très acceptable pour moi. C'est vrai que je dois travailler un peu plus mes photos, mais d'un autre côté, c'est ce travail qui me permet d'en faire sortir le meilleur et je suis prêt à le faire volontiers. Je considère que ça fait maintenant partie de nos tâches, comme pour ceux et celles qui utilisent la chambre noire pour mettre la touche finale à leurs photos.

Sur ce, je vous souhaite de prendre de bien belles photos dans les prochains jours!