BLOG

Blog de Marc. Informations, trouvailles et autres bidules sont au rendez-vous.

Tout est gris 18%

Pour ceux et celles qui voient la vie en rose, votre appareil risque de vous décevoir: il veut la voir en gris, gris 18% pour être précis. Non pas qu'il soit pessimiste, mais quelqu'un, quelque part, a trouvé que beaucoup de parties de scènes normales pouvaient être ramenées à des gris 18%. Le gazon? Gris 18%. Le béton? Gris 18%. Un ciel bleu? Gris 18%. C'est de cette façon que votre appareil calcule l'exposition appropriée. Ou du moins, essaie de le faire. C'est pour les cas où ça va moins bien que j'écris ce billet.

Magie!

Quand on y pense, la façon de mesurer l'exposition d'une scène est presque magique. L'appareil mesure la lumière réfléchie par la scène, l'analyse ainsi que la scène, la compare à des milliers d'échantillons dans son cerveau et détermine la bonne exposition. En quelques milliers de secondes. Wow. C'est vraiment impressionnant! Il y a des moments où la magie se fait moins bien, comme avec des scènes contenant beaucoup de neige ou de sable pâle et on doit aider un petit peu l'appareil. Voyons ça.

Blanc = Gris

L'appareil veut du gris 18%, c'est sa mesure étalon. C'est pour cette raison qu'une scène contenant beaucoup de blanc aura tendance à être sous-exposée. Pensez-y: c'est blanc et l'appareil veut du gris. Qu'est-ce qu'il fait? Il ramène le blanc à du gris en sous-exposant la scène. Pour contrecarrer, il faut donc ajuster l'exposition de 1 à 2 crans, selon la scène. C'est facile, non? Si vous avez une personne avec un teint relativement pâle à prendre en photo dans une scène enneigée, prenez la mesure en mode spot sur son visage, barrez l'exposition et recadrez. Vous ne devriez pas avoir à compenser l'exposition. Pourquoi le teint pâle? Parce que si on fait la même chose avec une personne ayant un teint très foncé, vous risquez d'avoir une photo surexposée!

Noir = Gris

Ça m'amène au prochain point: si votre photo contient beaucoup d'éléments noirs ou très foncés ou du moins que le sujet le plus important est foncé, il y a de bonnes chances sur l'appareil surexpose la scène. C'est le même principe que tout à l'heure, mais à l'inverse: c'est noir, l'appareil veut du gris. Qu'est-ce qu'il fait? Il surexpose la scène pour ramener le noir à du gris. Il faut donc compenser en lui disant de sous-exposer d'environ 2 crans.

Gris = Gris

Un moyen simple et efficace (mais pas toujours pratique) est d'utiliser une carte de gris neutre et faire la mesure sur celle-ci. L'appareil aura donc son gris et la scène sera correctement exposée. De plus, l'utilisation d'une bonne carte de gris neutre permettra de corriger la balance de blanc par la suite (billet à suivre). Pour faire la balance de blanc, toutes les cartes de gris neutre ne sont pas égales et selon la vôtre, il se pourrait que vous deviez ajuster votre appareil pour compenser. Mais au moins, vous saurez comment compenser et ce sera toujours la même compensation à faire! Pour ma part, j'utilise une carte WhiBal de Michael Tapes Design ou un ColorChecker Passport de X-Rite. 

Conclusion

Maintenant que vous savez que l'appareil essaie de ramener le sujet principal d'une scène à un gris 18%, vous pouvez l'aider en compensant dans les scènes plus difficiles. Vous pourrez donc avoir de meilleures expositions dans la caméra, plutôt que d'ajuster la photo dans votre logiciel de traitement d'images préféré. Et en bout de compte, prendre la meilleure photo possible, c'est ce qu'on vise, non?

Sur ce, à vos appareils et amusez-vous!